Comment sortir des dettes rapidement même avec un petit salaire

Comment sortir des dettes rapidement même avec un petit salaire ?

L’argent facile a rendu les Canadiens plus exposés au piège du crédit. Beaucoup s’enfoncent dans les dettes avec un ratio d’endettement pouvant aller jusqu’à 170 % en mars 2018, soit 17$ dus pour chaque 10$ gagnés. Comment sortir des dettes rapidement sans renoncer à un minimum de confort ?

1.     Faites votre budget et listez vos dettes

La première chose à faire quand on veut se libérer des dettes rapidement est d’avoir un aperçu général de sa situation financière. Détaillez vos revenus, dépenses ainsi que vos projets à moyen et long termes. Ensuite, listez toutes vos dettes afin de savoir à quoi vous avez affaire exactement.  Faites deux listes : l’une dans l’ordre décroissant en termes de taux d’intérêt et l’autre en termes de valeur totale de chaque prêt.

Beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point ils se sont enlisés dans les dettes avant cette étape. Enfin, élaborez un plan de sortie de dette. Il peut s’agir d’un fichier Excel ou d’un tableau accroché dans votre cuisine, peu importe du moment que ça vous aide à garder votre objectif en vue. Tirer un trait sur chaque dette remboursée vous aide à regagner confiance en vous.

2.     Utilisez des outils interactifs pour mieux traquer vos dépenses

Les outils financiers en ligne peuvent vous accompagner dans votre plan de réduction de dettes. Mint.com, par exemple, remonte toutes vos transactions sur une certaine période afin de mieux comprendre vos dépenses et identifier ce que vous pourriez réduire ou éliminer. Vous seriez étonné de constater que vos frais bancaires comptent pour 200$ ou que le coût de vos inscriptions en ligne (Spotify, itunes, etc.) avoisine les 300$ sur une année. Ce sont des sommes importantes que vous auriez pu utiliser pour alléger vos dettes, mais ces petites dépenses mensuelles sont très difficiles à retracer. D’où l’importance de ces outils pour les débusquer.

3.     Trouvez la bonne méthode de paiement

·         La méthode de boule de neige :

Il s’agit de commencer en payant la plus petite dette en termes de valeur tout en continuant à rembourser au moins le montant minimum requis pour toutes les autres. Une fois que vous avez éliminé le premier, ciblez la prochaine dette sur votre liste et n’arrêtez sous aucun prétexte.

Trop souvent, les gens s’autorisent une pause entre deux dettes, surtout quand ils aiment moins celle à venir. Nous avons tendance à catégoriser nos prêts de façon émotionnelle. Par exemple, un prêt immobilier suscite plus d’engouement parce que chaque mensualité réglée vous rapproche un peu plus de votre titre, tandis que le prêt étudiant est beaucoup moins motivant.

Résistez donc à cette tentation. Gardez en tête qu’une dette reste une dette peu importe sa nature. Et bien qu’un prêt étudiant accumule des intérêts plus lentement que le crédit à la consommation, ça reste toujours un fardeau à l’encontre de votre liberté financière.

·         La méthode de l’échelle:

Elle consiste à s’attaquer premièrement à la dette au taux d’intérêt le plus élevé de façon à économiser plus d’argent sur les intérêts. De même que pour la boule de neige, il ne faut surtout pas s’arrêter. Le but étant aussi de changer vos habitudes financières sur le long terme.

Quelle que soit la méthode choisie, ne traînez plus vos dettes personnelles, car ce sont celles qui s’accumulent le plus vite. Gardez en tête qu’il faut 80 ans pour rembourser 10 000$ de solde sur une carte de crédit à un taux d’intérêt de 19,8 % avec un paiement mensuel minimum de 200$ par mois. Et selon l’ACEF de Québec, les principales dépenses impayées sont justement les dettes personnelles. Ceci inclut la voiture, télévision, épicerie, facture d’électricité, restaurants, soins de beauté, meubles et les forfaits cellulaires.

4.     Consolidez vos dettes en un seul prêt

Regrouper les dettes en un seul paiement mensuel et, si possible, sous taux d’intérêt plus bas est un excellent moyen de se sortir des dettes rapidement. D’un côté, n’avoir qu’une seule facture à régler tous les mois réduira considérablement vos tracas et vous permettra de mieux gérer vos finances. Si, en plus, vous obtenez un meilleur taux d’intérêt, vos risques de vous endetter d’avantage seront beaucoup plus réduits et vous aurez plus de marge de manœuvre pour rembourser ce que vous devez.

Mieux encore. Si vous avez un prêt hypothécaire, profitez de son taux d’intérêt en le consolidant avec vos autres dettes à intérêts élevés. En gros, il s’agit de contracter un nouveau crédit qui augmentera vos mensualités hypothécaires tout en éliminant les autres dettes. Les dettes hypothécaires étant reliées à un bien, leur taux d’intérêt est beaucoup plus raisonnable.

5.     Réduisez vos gros postes de dépenses

La nourriture :

  • Préparer vos lunchs vous épargne au moins 150$ par mois par adulte. Pour une famille de quatre, ça vous fait une sacrée économie! Si votre enfant est au secondaire, encouragez-le à préparer sa boîte à lunch lui-même.
  • Si vous avez l’habitude de manger dehors en fin de semaine, essayez plutôt les pique-niques pour économiser au moins 50$ par sortie en famille.
  • Faire votre propre café le matin vous sauve entre 40$ et 100$ par mois, sachant qu’un paquet de café moulu de qualité coûte entre 10$ et 15$.
  • Ne gaspillez plus votre nourriture : revoyez votre façon de faire l’épicerie si nécessaire.

Les factures mensuelles :

  • Même éteint, votre décodeur numérique branché en permanence peut vous coûter 16$ par an. La consommation passive d’une maison constitue 10 à 15 % de la facture d’électricité, soit 300$ par an! Adopter des gestes écologiques contribue à vous sortir de vos dettes plus vite.
  • Si vous avez le câble, Netflix et d’autres abonnements, demandez-vous lesquels vous utilisez le plus et annulez le reste ! Par ailleurs, il est toujours possible de regarder des films gratuitement et légalement en ligne. Il suffit de bien chercher. Retirer le câble vous fait déjà 600$ d’économie par an.

  • Comparez les cotisations d’assurance, forfaits mobile ou encore les offres d’Internet régulièrement afin de faire jouer la concurrence au moment opportun pour payer moins.

Envisagez de prendre une voiture ou un logement moins cher

En dehors de l’hypothèque, le paiement d’une voiture est un important poste de dépense pour la plupart des familles. Pour vous débarrasser de vos dettes rapidement, acheter une voiture moins chère peut s’avérer salutaire. Vous pouvez utiliser l’argent de la vente de votre voiture actuelle pour payer vos dettes ou augmenter votre acompte de façon à réduire vos prochaines mensualités. Vous pouvez faire pareil avec votre appartement si vous êtes locataire ou rentabiliser votre maison en vivant dans un appartement plus petit.

6.     Evitez de contracter encore plus de dettes

Vous pourriez penser qu’étendre un paiement sur une longue période vous permet de jouir de l’instant présent, mais à quel prix ? Celui de votre liberté future.

  • Gelez vos cartes de crédit jusqu’à ce que votre situation financière s’améliore. Gelez tous
  • Attendez d’être dans une meilleure position financière avant d’entreprendre un achat important comme une nouvelle voiture ou une maison. En attendant, travaillez sur votre cote de crédit.
  • Ouvrez un compte épargne d’urgence que vous approvisionnerez tous les mois pour vous dépanner en cas d’imprévu pour avoir à demander un nouveau crédit personnel.
  • Ouvrez un autre compte épargne dédié exclusivement au remboursement de vos dettes : mettez-y tout ce que vous avez réussi à libérer en tranchant dans vos dépenses et en augmentant vos heures supplémentaires.

7.     N’achetez plus rien si ce n’est pas au meilleur taux

Si vous comptez tout de même faire une acquisition importante comme un bien immobilier de façon à utiliser votre loyer pour payer votre maison, sachez qu’éliminer vos dettes existantes vous permettra de négocier un meilleur taux hypothécaire.

 Si par exemple vous avez un prêt automobile, utilisez une part de votre acompte pour la maison pour le payer en totalité. De cette façon, vous économiserez plusieurs centaines de dollars d’intérêts, ce qui permettra de libérer vos liquidités tout en réduisant vos dettes à la consommation. Certes, plus votre acompte est élevé, moins vous dépenserez sur les mensualités. Néanmoins, le taux d’intérêt reste le facteur le plus important puisqu’il détermine le coût final de votre maison, peu importe à quelle vitesse vous la payer.

Si vous êtes dans cette situation, n’attendez plus pour sortir des dettes rapidement !