Comment corriger une infiltration d'eau dans la maison

Comment corriger une infiltration d’eau dans la maison ?

Les dommages causés par l’eau représentent la première cause de réclamations auprès des assurances habitation au Québec, d’après le Bureau d’Assurance du Canada. L’usure des fondations, des fissures, un problème d’étanchéité de toiture ou encore un défaut de construction peuvent en être la cause. La période de la fonte des neiges est la plus propice aux diverses infiltrations d’eau. Comment s’en protéger et comment les réparer ?

Remédier aux infiltrations d’eau par la toiture

Selon une récente enquête, près de la moitié des réclamations aux assurances pour infiltration d’eau ont pour origine un problème provenant de la toiture. La toiture est en effet particulièrement exposée aux intempéries et à ce qui tombe des arbres.

Une inspection annuelle devrait permettre de surveiller visuellement :

  • la couverture, des bardeaux soulevés ou abîmés
  • les solins
  • les puits de lumière
  • les gouttières et margelles
  • les joints d’étanchéité
  • l’état de la cheminée (la maçonnerie, le métal, les ancrages et le chapeau ou le couronnement)

Les gouttières seront nettoyées des feuilles, mousses et autres débris accumulés. Pour s’assurer que le tuyau de descente n’est pas obstrué, versez de l’eau et vérifiez que l’eau s’écoule à une bonne distance de la fondation. Il est aussi recommandé de tester la solidité de leurs ancrages.

Songez à régulièrement débarrasser les margelles de tout déchet pouvant nuire à leur capacité de drainage. Il est bon de vérifier qu’aucune branche ou nid d’oiseau n’obstrue la conduite de la cheminée. Procédez au ramonage de la cheminée avant l’hiver s’il n’a pas été fait au printemps.

Si vous constatez des dégâts importants après nettoyage, si le sol des combles est mouillé, si l’isolant est humide ou si de la moisissure apparaît en haut des murs, n’attendez pas pour intervenir.

Corriger une infiltration d’eau par les fondations

Une humidité excessive dans les fondations peut avoir plusieurs origines. Suivant les résultats de l’inspection, les types d’interventions vont différer.

Si le drain français est en cause ou inexistant, des travaux assez importants seront nécessaires qui obligent à une excavation coûteuse. Parfois, le drain est simplement bloqué par des dépôts, surtout si le terrain est riche en ocre. Une inspection par caméra spéciale et un nettoyage par eau sous pression peuvent suffire. Dans d’autres cas, seules des portions du drain seront à changer.

Autre source possible d’infiltration d’eau, le remblai autour d’une maison peut s’affaisser avec le temps et l’eau s’écoule alors vers la maison. Ce problème de terrassement oblige à remblayer et à niveler le terrain pour ramener le dénivelé nécessaire : une pente d’au moins 2 % sur une distance de 6 pieds au périmètre de la maison.

Les fissures de fondations font partie des causes les plus fréquentes d’infiltration d’eau au sous-sol. Différentes solutions de colmatage existent, par l’intérieur ou par l’extérieur (intervention plus coûteuse).

Remédier aux autres causes possibles d’infiltration d’eau

D’autres scénarios peuvent amener des problèmes d’infiltration d’eau, comme par exemple :

  • des gouttières et descentes mal conçues ou endommagées
  • des arbres mal situés
  • l’étanchéité des fenêtres du sous-sol

Remplacez ou réparez les gouttières abîmées. Vérifiez leurs attaches. Testez leur efficacité.

Certains arbres situés trop près d’une maison peuvent provoquer des fissures. Leurs racines retiennent l’eau ce qui peut solliciter les assises des fondations.

Enfin, vous irez vérifier le contour du cadre des fenêtres et sceller au besoin. Puis, vous pourrez aménager une margelle sous toute fenêtre située à moins de 8 pouces du sol.

Une dernière chose pour conclure, de nombreux problèmes d’éclatement de tuyauterie surviennent durant les alternances de gel et dégel. En cas d’infiltration d’eau dans les murs, il se pourrait encore que l’origine soit une tuyauterie endommagée.